vendredi 2 novembre 2012

En attendant le retour du crabe galeux (GW2)

ARRRH- voici un post accessoire qui sera laissé en haut de page le temps de mon absence en novembre.

J'espère que tout le monde va bien, j'écris aujourd'hui pour vous parler de Guild Wars 2, un jeu trop kewl s'il en est un. J'ai prévu d'en réaliser une review écrite d'ici la fin d'année, avec un suivi de personnage du niveau 1 au niveau 80 (une petite évolution vidéo, ça c'est toujours chouette). En attendant si vous souhaitez lire le "vrai" test du jeu, je vous renvoie sur celui de jeuxvideo.com qui est assez complet.

Alors, si des tests existent, pourquoi en refaire un ? Essentiellement pour approfondir sur certaines parties du jeu, ces petites choses que l'on ne ressent qu'après avoir joué longtemps. Avec ma subjectivité de toujours, je vous vendrai ce très chouette jeu, car oui, il est très chouette. Pour preuve, il a réussi à me faire avancer mon tout premier personnage créé vers le niveau 80 à une vitesse très généreuse, alors que je suis du genre perfectionniste, à créer des rerolls dans tous les sens et à n'avoir un level max qu'au bout de six mois et en ayant fait trois fois la plupart des zones bas et moyen niveau.

Enfin bref, le billet arrivera en temps voulu, mais aujourd'hui chers lecteurs, je vous sollicite pour la question plutôt sympathique de : quel personnage créer pour le suivi de partie ? Je suis indécise sur le sujet, et je me suis dit que cela serait justice de vous accorder le droit de vie ou de mort sur 80 heures de jeu, et un peu moins d'une dizaine pour la rédaction du billet.

GW2 propose cinq races, qui peuvent jouer n'importe quelle profession (aka classe). J'exclu d'office deux races et une classe : charr, humain et guerrier sont bannis. Charr et guerrier parce que mon personnage principal en est un (c'est génial, je peux faire comme les krogans et me jeter dans la mêlée en criant JE-SUIS-UN-CHARR).

Les humains, car :
HURRR DURR j'applique une crème réparatrice toutes les deux minutes sur mon épiderme doux et lumineux, et toi sale moche, tu fais quoi pour ta peau pleine d'aspérités et tes cheveux rêches ?! Genre tu vis dans le vrai monde, trop fou !!
LOLILOL je sui une grende guérrière anorexi bélle et forte !1!!

Et les norns c'est à la limite ! Les barbes/cicatrices et les visages rudes sauvent un peu le truc. Donc, pas d'humains, ou je m'ouvre les veines avec une pince à linge avant le niveau 20, merci.

Comme je suis une feignasse (qui a marmonné "on le savait" ?!) je vous présente les autres races/classes avec les descriptions officielles. Et pour rendre la chose plus pratique, je met en place un sondage dans la colonnes gauche pour vous épargner les commentaires. N'hésitez pas à voter même si vous ne connaissez rien au jeu, il n'y a aucun piège.

RACES

Asura : Bien que de petite taille, ces magiciens inventifs sont intellectuellement des géants. En effet, ces êtres d’une intelligence rare savent utiliser leurs connaissances pour combiner magie et technologie afin de compenser au centuple leur physique fluet. Chez les Asuras, ce ne sont pas les plus forts qui survivent, mais les plus astucieux. Les autres races peuvent bien continuer à penser que la force fait loi, mais elles se bercent d’illusions. Elles finiront toutes sous le joug des Asuras, ce n’est qu’une question de temps…

Norn : Cette race d’imposants chasseurs essuya un terrible revers lorsque le Dragon des glaces la chassa de sa terre natale glacée. Mais jamais une défaite, aussi cuisante soit-elle, ne saurait ternir l’enthousiasme des Norns pour la vie et la chasse. Ils savent que seuls les vainqueurs de l’ultime combat obtiennent gloire et récompenses.

Sylvari : Les Sylvaris ne naissent pas. Ils s’éveillent à la conscience sous l’Arbre clair, déjà emplis d’une sagesse glanée au cours de leur Rêve prénatal. Ces êtres nobles aiment explorer le monde en quête d’aventure et de découvertes. Ce peuple végétal a souvent bien du mal à trouver le juste équilibre entre curiosité et sens du devoir, enthousiasme et chevalerie, et amour du combat et sens de l’honneur. Magie et mystères s’entremêlent dans l’avenir complexe de cette race apparue très récemment.

PROFESSIONS 

Ingénieur : Maître du chaos mécanisé, l’ingénieur passe le plus clair de son temps à bricoler explosifs, élixirs et autres gadgets à la stabilité douteuse. Capable de prendre le contrôle d’une zone entière à l’aide de tourelles, il sait également soutenir ses alliés avec des armes alchimiques ou annihiler les rangs ennemis avec force bombes, mines et autres grenades.

Nécromant : Adepte des arts obscurs, le nécromant invoque les défunts, utilise le pouvoir des âmes disparues et absorbe l’essence vitale de ses ennemis. Il se repaît de cette force vitale, qui lui permet de ramener à la vie ses alliés à l’agonie, voire de se dérober à la mort elle-même.

Voleur : Maître de la furtivité et de l’effet de surprise, le voleur n’a pas son pareil pour se fondre dans l’ombre, disparaître sans crier gare ou voler des objets à ses adversaires pour les retourner contre eux. Son style de combat très acrobatique le rend extrêmement difficile à toucher.

Elementaliste : Mage aux multiples facettes, l’élémentaliste peut plier la puissance des forces élémentaires à sa volonté. Sa maîtrise inégalée du feu, de l’eau, de la terre et de l’air compense ainsi son manque de robustesse physique, mais c’est surtout sa polyvalence et sa capacité à infliger d’impressionnants dégâts en un seul coup qui en font un adversaire vraiment redoutable.

Rôdeur : Le rôdeur compte parmi ses principaux atouts un œil de faucon, des réflexes de lynx et le pouvoir de la Nature elle-même. Archer et trappeur hors pair, il est capable d’abattre ses ennemis à distance avec son arc ou de les faire tomber dans ses pièges. Accompagné d’esprits de la nature et d’une véritable ménagerie de familiers fidèles, le rôdeur est rarement pris au dépourvu.

Envoûteur : Mage duelliste, l’envoûteur sait user de subterfuges et de ruses comme d’autant d’armes redoutables. Clones, illusions et magie spectrale lui permettent de décontenancer ses adversaires et de détourner leur attention, tant et si bien que le combat tournera en sa faveur et que ses ennemis n’en croiront pas leurs yeux.

Gardien : Le gardien est un guerrier avant tout voué à protéger ses alliés et à châtier ses ennemis grâce au pouvoir de ses vertus. Tacticien émérite, le véritable gardien est un défenseur désintéressé, qui n’hésite pas à se sacrifier pour permettre à ses compagnons d’obtenir la victoire.

Je vous souhaite un bon mois de novembre, et à bientôt !


3 commentaires:

Anonyme a dit…

Un Sylvari nécromant, ça l'air de bien aller ensemble d'un point de vue RP. :D

Sébastien a dit…

Salut Flore !
je me suis retrouvé ici pour tes tuto sur Dwarf Fortress, ils sont très bien fait, mes compliments.
comme cela m'a bien rendu service, je vais essayer de rendre service également.
deux petits jeux qui ne payent pas de mine et qui restent plus ou moins dans le style rogue like :

- Lost Labyrinth : petits rogue like en 2D avec des graphismes à la zelda, un peu plus facile que les grands noms du genre, mais très sympa à jouer de temps à autre ;)
le site : http://www.lostlabyrinth.com/
vidéo démo : http://www.youtube.com/watch?v=XPqMXTjXKZY

- Spelunky : également un petits rogue like ^^ celui ci est plus atypique, très inspiré par un vieux jeu du nom de rick dangerous, avec un héro reprenant une imagerie très typé Indiana Jones (chapeau, fouet et idole à retrouver). le tous ce déroule en 2D à la mario, il s'agit donc ici d'un pure jeu d'action (pas de tour par tour comme l'aurait voulu la tradition) se déroulant dans des temples d'anciennes civilisations perdu. à noter que le concepteur du jeu travail également sur d'autre jeux comme DoomRL, il est donc assez connu dans le monde du ASCII ;)

le site : http://spelunkyworld.com/
vidéo démo : http://www.youtube.com/watch?v=s5IRc9uPANo

voilà j'espère que tu ne les connaissais pas déjà, ainsi mon commentaire aura été utile :)

Anonyme a dit…

Dommage pour la limitation des votes sur Surveymonkey. Voter dans les commentaires c'est tellement pas sexy ..
Also, keep up the good work.