jeudi 14 juillet 2011

Bill Kerbal, paré au lancement !

Helloooo !

Une pause entre deux parties du guide de DF, ne me tapez pas, j'ai pu finir et découvrir quelques jeux entre temps ! Je vais vous expliquer !

J'ai terminé Fable 3 pour la seconde fois, j'avais refait le jeu principalement pour ouvrir le bordel de Bowerstone (oui, je sais, c'est pas super moral, mais tant pis) qui m'a beaucoup déçu, les prostitué(e)s sont marrant(e)s mais le bâtiment est très vide, je préfère largement le bordel de Darkwood de Fable 1 qui était complétement loufoque.
Mais je ne voudrais pas vous faire penser que Fable 3 est un mauvais jeu, loin de là, graphiquement il est très beau même si l'univers est un peu moins féerique que pour les deux premiers volets. Le design du monde et des personnages est soigné et si l'histoire est de qualité, la mise en scène est GÉNIALE. Les combats sont dynamiques et même si le jeu ne permet pas un large choix de customisation du héros, il y a une bonne pelleté de quêtes diverses et variées et d'interactions avec les habitants d'Albion.
Je résumerais les choses qui ne m'ont pas plu à ça :

- Damned carte non seulement illisible mais qui peut vous induire en erreur en affichant des CHEMINS QUI N'EXISTENT PAS (aka l'entrée ouest des cavernes de la vallée de Mistpeak et bien d'autres) !
- Le chien qui galère quelques fois quand l'emplacement du coffre/du site à creuser est derrière des barrières ou sur un chemin annexe.
- Pas assez de choix moraux qui influent directement sur le monde (ou bien moins que dans Fable 1).
- Évolution des armes de héros qui ne nous permet pas de choisir le morphing parmi ceux auxquels on a accès mais qui pioche aléatoirement dans les possibilités.
- Lors de votre première partie, si vous n'investissez pas dés le début dans l'immobilier, vous allez peu apprécier la seconde moitié du jeu (ou du moins si vous êtes perfectionniste comme moi).
- Il est absolument inadmissible que quelqu'un d'aussi beau et charismatique que Logan soit votre frère. Damned !! Elliot a le physique et l'intelligence d'un adolescent de 16 ans et il met tout le monde en danger en vous poussant à faire des trucs idiots ! Heureusement que sa version féminine Élise pour les héros masculins est moins tête à baffes.



Il y a toujours des escortes de marchands, heureusement, elles sont moins frustrantes que celles du 1 (haha .. les marchands de Darkwood .. rrrrhhAAAAAAAAA) !


Ça reste un jeu génial, mais je regrette vraiment que Fable 2 ne soit pas sorti sur PC. Si vous aimez le 3 mais que vous ne connaissez pas le 1 qui se passe 550 ans avant, foncez, il ne doit plus être très cher aujourd'hui.


J'ai aussi terminé l'excellent Stranger's Wrath que j'avais un peu lâché après son achat sous la relative difficulté. Le monde d'Oddworld (le même que celui d'Abe Odyssey, le jeu supra-dur) est toujours génial et on a ici un jeu très fluide en HD et je dois dire que certains passages sont magnifiques. J'avais pris pas mal de screenshots pendant la seconde partie du jeu mais je me suis rendue compte que ce sont tous des GROS spoilers, donc tant pis. Il était en promo sur Steam il y a quelques jours, mais bon, il vaut largement les 10€ qu'il coûte, et pour 14€, vous pouvez avoir la Oddboxx qui regroupe sur PC Abe's Oddysee, Abe's Exodus, Stranger's Wrath et Munch's Oddysee.




Mais le plus important aujourd'hui, je vais vous présenter un jeu en développement totalement loufoque, j'ai nommé, Kerbal Space Program.

Ce jeu gratuit, en version alpha, est un bac à sable qui vous permet de construire une fusée spatiale pour envoyer vos astronautes verts, les Kerbals, en orbite. Bien sûr vous ne pouvez pas faire votre fusée n'importe comment, et il lui faut des boosters et des réservoirs d'essence pour arriver hors de l'atmosphère de la planète. Si vous vous essayez à ce jeu, vous connaitrez beaucoup d’échecs qui font partie de tout le fun du jeu. En bonus, vous avez les caméras du cockpit qui vous montrent les visages de vos trois astronautes, Bill, Jebediah et Bob Kerbal. Tandis que Jebediah sourit en permanence, sans doute sous l'effet de substances illicites, Bill et Bob hurlent leur terreur tandis que la fusée s'éloigne du sol ..



Le SushiSHIP, valeur sûre pour atteindre l'orbite. La construction est très intuitive, cela fait beaucoup penser au mode construction de Spore. N'oubliez pas de vous servir de l'outil symétrie, sinon votre vol ne durera pas très longtemps.



Nous sommes prêts à décoller.



Lancement !



Largage des boosters latéraux vides à plus de 20 000 mètres d'altitude. Notez les airs terrifiés de Bob et Bill.



Vers l'infini et l'au-delààààààààà !



Mission accomplie. Bob semble apaisé tandis que seul Bill a conscience que ce vol est un aller simple vers l'espace.

Le jeu est disponible en téléchargement libre sur le site du KSP. Les mises à jour ont l'air d'être régulières et on nous promet une foule de choses géniales comme des missions ciblées, du management d'astronautes, des vols sur d'autres planètes et la construction de stations orbitales.

Je vous quitte sur ces vols délirants, profitez bien des vacances si vous y êtes !

1 commentaire:

Anonyme a dit…

génial ce jeu mais un tuto en français serait un plus